: Rubrique Aide :

Retour - Bas de page
Glossaire du scrabble
alexis , le 04/04/2014 02h28 modifié le 05/04/2014 21h02

Source Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Glossaire_du_Scrabble

A :

- Appui, double appui : Lettre déjà placée sur la grille faisant partie du nouveau mot joué. « Jouer en appui (sur le X) », « une lettre d’appui ». « Jouer en double appui » signifie que le mot joué contient deux lettres déjà placées sur la grille.

- Arbitre : (classique) personne chargée de vérifier les mots contestés et de régler tout litige qui pourrait survenir entre deux joueurs. – (duplicate) personne chargée de vérifier la validité des bulletins, de rédiger les avertissements et d’additionner les points de chaque joueur, le plus souvent à l’aide d’un logiciel dédié.

- Assesseur : (duplicate) assistant du juge-arbitre, chargé notamment de l’aider dans le choix des mots et la surveillance de la salle.

- Avertissement : (duplicate) sanction pour une faute légère d’un joueur (erreur de score, joker non entouré sur le bulletin de jeu, discipline…). À compter du 4e avertissement (6ème en blitz), et pour chaque avertissement supplémentaire, une pénalité de 5 points est appliquée.

B :

- Benjamin : prolongement d’un mot posé sur la grille de trois lettres par l’avant afin d’en former un autre, généralement pour atteindre une case « mot compte triple ». Par exemple avec VENIR, posé en H4 sur la grille, on pourrait envisager CONVENIR, PARVENIR ou SURVENIR.

- Beaufort : Coup technique qui consiste à tripler des lettres semi-chères pour obtenir plus qu’en doublant le mot.

- Blanchard : Scrabble marquant peu de points, car ne passant sur aucune case multiplicatrice.

- Blitz : (duplicate) partie jouée avec un temps de réflexion d’une minute par coup (au lieu de trois en temps normal).

- Bulletin ou Bulletin de jeu : (duplicate) papier sur lequel le joueur inscrit la solution maximale qu’il a trouvée. Sur le bulletin figurent une partie quadrillée où le joueur inscrit le mot et éventuellement le raccord, des case pour le numéro de table, le score et éventuellement la référence alphanumérique.

- Bulletin d’avertissement ou Bulletin de correction de jeu : (duplicate) formulaire mentionnant les causes d’avertissement ou de zéro, complété par l’arbitre correcteur et remis au joueur pour l’informer de la sanction dont il fait l’objet.

C :

- Caramel : nom affectif donné aux jetons.

- Case : un des 225 emplacements de la grille sur lesquels on place les lettres. Chaque case est identifiée par une référence alphanumérique.

- Changer : (classique) écarter entre une et sept de ses lettres afin d’en tirer de nouvelles. Le joueur est alors obligé de passer son tour.

- Cheminée : collante dans laquelle les lettres sont placées « en sandwich » entre deux mots déjà posés sur la grille.

- Chevalet : (classique) support en plastique ou en bois pour porter les lettres des joueurs.

- Clabbers : (classique) variante dans laquelle tout arrangement de lettres, anagramme d’un mot valable peut être joué.

- Classique : nom donné au jeu original, où 2 à 4 joueurs s’opposent et posent à tour de rôle un mot sur la grille, par opposition au Scrabble duplicate.

- Collante : coup consistant à placer un mot le long d’un autre mot déjà posé sur la grille, formant alors de nouveaux mots, généralement de 2 lettres, dans l’autre sens.

- Commission d’arbitrage : (duplicate) ensemble de 5 personnes (3 joueurs et 2 arbitres), désigné en début de tournoi, pour statuer sur d’éventuels bulletins de jeu litigieux.

- Contestation : (classique) action de demander la vérification d’un ou plusieurs mots posés par son adversaire.

- Cote : (classique) nombre indiquant le niveau d’un joueur. La cote d’un joueur est modifiée après chaque épreuve en fonction de trois critères : nombre de joueurs, comparaison du classement initial et du classement final, niveau de l’épreuve.

D :

- Directeur de tournoi : (classique) responsable de l’organisation et du bon déroulement d’un tournoi de Scrabble classique.

- Double-arbitrage ou D.A. : (duplicate) vérification des bulletins corrigés par les arbitres, par un double-arbitre.

- Duplicate : variante du jeu de Scrabble qui consiste à jouer une partie seul devant son jeu, en tentant à chaque coup de trouver le score maximal possible avec des lettres données.

- Duo : (duplicate) coup où deux joueurs seulement réalisent le top. Cette distinction est faite seulement pour la gloire car les joueurs ne reçoivent pas de bonification.

- DupliTop : (duplicate) logiciel d’arbitrage officiel de la FISF, édité par la Fédération française. Il permet également de s’entraîner, de faire du topping, etc.

E :

- Écart : (classique) Différence entre les scores des deux joueurs à la fin de la partie. -(duplicate) voir Négatif.

F :

- Festival : tournoi de Scrabble durant lequel plusieurs épreuves, classiques ou duplicates, sont organisées sur plusieurs jours consécutifs.

- Feuille de route : (duplicate) feuille sur laquelle le joueur doit reporter ses scores et mots joués en cas de désaccord avec son arbitre. – (classique) feuille sur laquelle le joueur doit reporter ses mots joués et leurs scores, ainsi que ceux de son adversaire.

- Feuille de match : (classique) feuille sur laquelle est reporté le résultat d’un match. Elle est signée par les deux joueurs et portée à un arbitre.

G :

- Grille : le plateau de jeu de Scrabble, formé d’une grille de 225 (15×15) cases. Les colonnes sont référencées de 1 à 15 et les lignes de A à O. Elle peut être ouverte (les mots placés offrent de nombreuses possibilités de jeu) ou fermée (peu d’opportunités sont à la disposition du joueur).

J :

- Joker : la lettre blanche qui peut représenter n’importe quelle lettre.

- Juge-arbitre : (duplicate) personne chargée de diriger une partie de Scrabble duplicate. Il fait toutes les annonces : tirages, mots retenus, début et fin du temps de réflexion, classements, etc. Il a la tâche délicate de choisir le mot à jouer s’il y a plusieurs solutions au top.

L :

- Lapin : (duplicate) personne chargée de collecter les bulletins des différents arbitres et de les porter au double-arbitrage.

- Legendre : coup consistant à multiplier, d’une part, deux ou trois fois une lettre chère (ou semi-chère) par le placement sur une case bleu clair ou bleu foncé, et d’autre part à multiplier le mot par deux par le placement d’une des lettres sur une case rose.

- Lettre : se dit des 26 lettres, ou des 102 jetons.

- Lettre blanche : voir Joker

- Lettre chère : se dit des sept lettres qui ont une valeur supérieure à quatre points. Il s’agit de J et Q (8 points); K, W, X, Y et Z (10 points).

- Lettre semi-chère : se dit des lettres qui ont une valeur de trois ou quatre points. Il s’agit de B, C, P (3 points); F, H, V (4 points).

M :

- Maçonnerie : coup formant plusieurs petits mots, le plus souvent en posant peu de lettres.

- Mort subite : (duplicate) épreuve à élimination directe dans laquelle le(s) joueur(s) jouant un coup de valeur inférieure à celle trouvée par au moins un autre joueur est (sont) éliminé(s) ; une telle épreuve peut être utilisé pour départager des ex æquo à l’issue d’une compétition.

N :

- Négatif : (duplicate) le total des « tops » moins le score du joueur. Par exemple, un top de 800 points moins un score de 790 donne un négatif de 10, ou simplement -10.

- Nonuple : mot d’au moins huit lettres reliant deux cases « mot compte triple ». La valeur du mot est alors multipliée par neuf.

- Nonupler : réaliser un nonuple.

P :

- Partie joker : (duplicate) variante dans laquelle on joue avec un joker à chaque coup. Celui-ci est ensuite remplacé, si possible, par la lettre qu’il représente.

- Partie libre : ancien nom donné au Scrabble classique par les joueurs de duplicate.

- Partie originale : (duplicate) nom générique des variantes du duplicate ordinaire (parties « joker », « 7 sur 8 », « 7 et 8 », « 7, 8 et 9 », combinaison entre « joker » et une des trois précédentes, « mort subite » et « Topping », notamment).

- Passer : (classique) ne pas jouer de mot sur son tour. Le joueur marque alors zéro point.

- Pénalité : (classique) perte de 5 points, le plus souvent pour mot valable contesté à tort ou pour un tirage de lettre surnuméraire. – (duplicate) perte de 5 points causée par un 4e avertissement ou les suivants.

- Pendule : (classique) chronomètre à rebours à double cadran comptabilisant le temps restant à chaque joueur. Une pendule est munie de deux boutons-bascule (l’arrêt du chrono d’un joueur déclenche le chrono de son adversaire) et d’un bouton pause, utilisé notamment en cas de contestation.

- Pivot : Une lettre pivot est une lettre placée sur une case bleue à l’angle de deux nouveaux mots. Sa valeur est ainsi multipliée deux fois, verticalement et horizontalement.

Q :

- Quadruple : mot d’au moins sept lettres reliant deux cases « mot compte double ». La valeur du mot est alors multipliée par quatre.

- Quadrupler : réaliser un quadruple.

R :

- Raccord : (duplicate) lettres déjà posées sur la grille que le joueur indique sur son bulletin (lettres de raccord) ou emplacement de l’initiale du mot joué (raccord alphanumérique).pour indiquer à l’arbitre le mot qu’il vient de jouer.

- Rajout : voir Rallonge

- Rallonge : action de rallonger un mot en plaçant au moins une lettre au début ou à la fin du mot actuel. Par exemple REVENIR → PRÉVENIR, JOUERJOUERA, PARLERPARLERONT

- Ramasseurs : (duplicate) personne collectant les bulletins de jeu à l’issue du temps de réflexion et distribuant les bulletins d’avertissement.

- Reliquat : ensemble des lettres restantes après placement d’un mot sur la grille.

- Référence alphanumérique: Une référence pour décrire le placement d’un mot, qui consiste en une lettre de A à O et un nombre de 1 à 15. La case en haut à gauche a comme référence A1, et celle en bas à droite a comme référence O15. Pour indiquer un mot placé horizontalement, on commence par la lettre (exemple « C3 ») et pour indiquer un mot placé verticalement, on commence par le chiffre (exemple « 3C »).

- Rejeter: (classique) voir Changer – (duplicate) remettre toutes les lettres dans le sac, si le tirage n’est pas valable (par exemple, pas deux voyelles et deux consonnes lors des 15 premiers coups) ou si le juge-arbitre le décide (exemple : un joker, une voyelle et cinq consonnes).

S :

- Scrabble: coup consistant à former un mot en utilisant ses sept lettres, octroyant une bonification de 50 points.

- Scrabbler: réaliser un Scrabble.

- Scrabbleur, euse : joueur de Scrabble (voir Liste de joueurs de Scrabble)

- Scrabblier : mot parfois utilisé pour désigner le plateau de jeu de Scrabble.

- Sec : se dit d’un Scrabble composé uniquement des sept lettres du tirage.

- Semi-rapide : (duplicate) partie jouée en deux minutes par coup (au lieu de trois en temps normal).

- Série : subdivision du classement. En duplicate, il y a 8 séries (supper-série, puis série 1 à 7). En Classique, il y a 4 séries (Joker, puis série A, B et C). La plupart des tournois prévoient des récompenses pour les vainqueurs de chaque série.

- Simultané : (duplicate) épreuve se déroulant dans plusieurs endroits. Les parties sont prétirées, puis envoyées par courrier à chaque centre, qui n’ouvre l’enveloppe qu’à l’heure dite. Les simultanés peuvent rassembler des centaines, voire des milliers de joueurs. Le plus populaire, le Simultané mondial, rassemble en janvier plus de 5000 joueurs.

- Solo : (duplicate) coup où un seul joueur réalise le top. Ce joueur reçoit une bonification de 10 points. Il doit y avoir au moins 16 joueurs pour que la bonification soit accordée.

T :

- Teneur, teneuse de tableau : (duplicate) personne chargé de l’affichage des lettres et des mots joués sur un grand tableau représentant la grille de jeu. Ce rôle tens à disparaître au profit de l’affichage par vidéoprojecteur.

- Top : mot dont le score est le plus élevé sur un coup (dans le duplicate il est l’objectif même du jeu). Par extension, score cumulé des tops de la partie. Être au top : (duplicate) réaliser le score maximal sur un coup, ou sur une partie.

- Toper : (duplicate) ne perdre aucun point, réaliser le score maximal de la partie. Ex. toper une partie.

- Topping ou toping : (duplicate) variante consistant à jouer une partie le plus rapidement possible, le chrono étant remis à zéro et de nouvelles lettres tirées dès que le joueur (ou l’équipe) a trouvé le top. Cette formule se prête bien à des exhibitions spectaculaires.

- Tournoi de Scrabble: réunion de joueurs de Scrabble où les joueurs disputent des parties duplicates ou classiques, généralement pour gagner un titre ou une dotation.

Z :

- Zéro: (duplicate) coup où le joueur marque zéro point : il peut s’agir d’un mot absent de l’Officiel du Scrabble, d’un raccord incorrect, d’une erreur de lettre ou encore d’une sanction disciplinaire.

Ajouter un commentaire

!19325!sisthe, le 04/04/2014 09h34

Bravo, alexis, pour cette initiative!

vicky69, le 04/04/2014 12h09

pas mal !! ;’-)

lolo, le 04/04/2014 13h14

Merci Alexis!

wilk, le 04/04/2014 17h06

C’est sympa mais il n’y a pas qu’au Scrabble qu’il y a des règles à respecter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Spécial:Citer/Glossaire_du_Scrabble

!19325!sisthe, le 04/04/2014 17h14

Qui a dit qu’il n’y avait qu’au scrabble? Certainement pas Alexis…

!19325!sisthe, le 05/04/2014 12h03

Il y a aussi des variantes de la duplicate “normale” qui sont de plus en plus prisées et qu’on regroupe sous le vocable de “parties originales”. Il peut s’agir, par exemple, des variantes suivantes:

- joker permanent (il y a toujours un joker dans le tirage et lorsqu’il est utilisé, on le remplace par la lettre dont il tient lieu en la prenant dans les lettres encore à tirer… jusqu’à épuisement );
– “7 sur 8” (tirages de 8 lettres mais on ne peut en jouer que 7);
– “7 et 8” (tirages de 8 lettres et on peut placer les 8 d’une seule fois – dans ce cas, la prime de scrabble est de 75 points – si on fait un scrabble avec 7 lettres “seulement”, la prime reste de 50 points)
– “7 sur 8 joker” et “7 et 8 joker” (combinaisons des précédentes)
Bien sûr, celle où les tops sont les plus élevés et qui font le plus de dégâts est la “7 et 8 joker”...

A noter que le nom de “Benjamin” a été choisi en grande partie parce qu’il s’agissait de la “spécialité” d’un très grand joueur français des années 1980, Benjamin Hannuna.

lolo, le 05/04/2014 12h15

Merci pour tes infos Sisthe, est-que les points du’un nonuple sont multipliés par 9 dans le “7 et 8” ?

!19325!sisthe, le 05/04/2014 17h48

Oui, lolo.

lolo, le 05/04/2014 18h05

Merci Sisthe, je mets ça de côté..

wilk, le 05/04/2014 19h13

Alexis, c’est sûrement de bonne volonté que tu as copié ce texte mais il y a des droits dessus, il faut les respecter. D’une part c’est la moindre des choses mais d’autres part, vu d’où il vient, se contenter de citer le lien permettra à tout le monde d’y apporter des améliorations.

alexis, le 05/04/2014 20h57

oups ok Wilk j’ajoute le lien, merci et bon week-end

alexis, le 05/04/2014 21h13

voilà qui est fait Wink

j’ai enlevé le premier mot qui, je l’espère, n’est pas utilisé ici, surtout en tournoi et qui est strictement INTERDIT dans les vrais tournois ou même en club.

alexis, le 05/04/2014 21h15

merci Sisthe pour tes infos * Very Happy

wilk, le 05/04/2014 22h33

Il manque encore quelques trucs…
Sur chaque page wikipedia, dans le menu à gauche il y a un menu “Outils”, ensuite “Citer cette page”, de là les infos à mentionner.
cad :
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0
Et indiquer si le contenu a été modifié ou non

Ajouter un commentaire : Vous devez être identifié pour ajouter un commentaire
Retour - Haut de la page