: Rubrique Salon :

Retour - Bas de page
Mot de l'ODS ??
lolo , le 03/03/2016 13h25

Étant tout écrit sur mon râtelier j’ai testé le mot qui est accepté !!

DECUIRE : pourriez-vous m’en remettre la définition ?

Merci

Ajouter un commentaire

legeote, le 03/03/2016 13h43

rectifier un excès de cuisson en ajoutant de l’eau

lolo, le 03/03/2016 14h18

merci Legeote

oeildelynx68100, le 03/03/2016 15h44

Hou lààààà, je me coucherai moins bête ce soir * Wink

monick88, le 03/03/2016 16h04

moi je croyais que c’était le lendemain d’une cuite

zab89, le 03/03/2016 16h10

lolllllll Monique !!! Wink

oeildelynx68100, le 03/03/2016 16h21

Monick, ce que tu pensais s’appelle “Décuiter” ou “Cuver” hi hi hi

lolo, le 03/03/2016 16h39

Monick, c’est vrai que l’ajout de l’eau dans un Gewurztraminer amortit une cuite !

!16244!scoumoun, le 03/03/2016 16h59

Rien de tel qu’une bonne mirabelle….... n’est ce pas Lolo?

lolo, le 03/03/2016 17h38

Une p’tite sans eau!

alma, le 03/03/2016 18h52

ou une poire… pour la soif !!

tigreblanc, le 04/03/2016 07h47

Suis quand même septique sur cette définition…

alma, le 06/03/2016 11h20

bonjour Tigreblanc ☺. C’est bien la bonne définition pourtant, ainsi que Legeote l’a donnée à Lolo. DECUIRE (page 222 de l’ODS 7) : verbe. Rectifier une préparation en corrigeant un excès de cuisson par un ajout d’eau.

Ce verbe était déjà validable dans l’ODS 5 et dans l’ODS 6 . Rien de nouveau sous le soleil donc ! Bon dimanche à tous et si vous en avez le temps apprenez à .... décuire un caramel au beurre salé. Plein de recettes sur google !

tigreblanc, le 06/03/2016 21h45

Oups….on parle de préparation???...Ok..Car je voyais mal un légume (par exemple) trop cuit redevenir cuit à point en ajoutant de l’eau

oeildelynx68100, le 06/03/2016 21h49

Je m’étais fait la même réflexion hi hi hi. Je verrais cela plutôt comme un “déglaçage”...

tigreblanc, le 06/03/2016 22h02

tout à fait…..

alma, le 07/03/2016 11h24

Bonjour ! Ah vous me donnez bien du travail (lol) avec vos doutes. La question de l’ami Lolo portait sur la définition de “décuire” dans l’ODS, on est d’accord ? Legeote et moi, nous vous avons répondu avec la plus grande précision !!
Mais bon sang, quelle idée j’ai eue hier, de vous parler de la décuisson d’un caramel au beurre salé !! Du coup le lynx et le tigre ont sauté sur l’occas…

Bon c’est vrai ! Dans le Wiktionnaire qui cite le dictionnaire de l’Académie Francaise, il y a une définition qui va vous combler :

Décuire : corriger l’excès OU l’insuffisance de la cuisson.
Exemple : décuire un sirop c’est l’étendre d’eau parce qu’il s’est trop réduit en cuisant.

Est-ce que cela vous convient maintenant ?
Pour ma part, à midi, en attendant vos réactions, je vais manger cru ! Bon app’ !

xian, le 07/03/2016 11h48

Voici la définition qu’en donne le Trésor de la Langue Française Informatisé (T.L.F.I.)

DÉCUIRE, verbe trans.
————————————————————————————————————————
ART CULIN. Abaisser le degré de cuisson (d’un sirop, d’une confiture, de sucre) en y ajoutant de l’eau pour (les) rendre plus liquides (d’apr. MONT. 1967). À l’égard des autres cuissons, on peut toujours les réduire en les décuisant avec de l’eau, pour s’en servir comme on le jugera à propos (VIARD, Cuis. royal, 1831, p. 396).
Rem. 1. Ac. Gastr. 1962 signale que ,,le terme s’applique aussi à une cuisson non menée à son terme``. 2. La plupart des dict. gén. attestent la forme pronom. réfl. se décuire. Se liquéfier à l’excès faute d’avoir été assez cuit. Ces confitures se décuisent (Ac. 1798–1878), se sont décuites (Ac. 1932).
Prononc. : [], (je) décuis []. Cf. cuire. Ds Ac. 1694–1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIe s. part. passé fig. « tourmenté » dequit de grief dolor (Dialogue de Grégoire le Grand, éd. W. Foerster, p. 5); 2. 1205–50 part. passé « cru » un capon manja tot descuit (Renart, éd. E. Martin, XIII, 1130); 3. 1600 se descuire « se liquéfier par manque de cuisson (des sirops, confitures) » (O. DE SERRES, Théâtre d’agriculture, VIII, 1 ds HUG.); 1694 « corriger un excès de cuisson en mettant de l’eau (id.) » (Ac.). Dér. de cuire*; préf. dé-*.

oeildelynx68100, le 07/03/2016 11h55

Alma, pas besoin de manger tout cru pour autant hi hi hi…
Je ne connaissais pas ce terme du tout car les cuisiniers autour de moi ne parlent que de déglaçage, ceci expliquant cela.
N’empêche que tout ça m’a fait bien rire, d’autant plus qu’en interrogeant des amis vendredi ils étaient partis sur “Décuire = Désaouler”, alors tu vois…
Au moins j’aurai appris quelque chose.
Bises

madeleine, le 07/03/2016 12h51

pour moi la signification du mot DEGLACAGE c’est rajouté de l’eau pour récupérer les sucs de viandes, donc différent de DECUIRE

tigreblanc, le 07/03/2016 16h35

parfaite explication de Alma….

alma, le 10/03/2016 19h00

oh oh, c’est sympa ! Tant mieux ! Je trouve que Xian a bien complété le tout ☺☼☺

Ajouter un commentaire : Vous devez être identifié pour ajouter un commentaire
Retour - Haut de la page